Bienvenue sur le premier site francophone entièrement dédié à la Théorie des Contraintes

                                                           

Site mis à jour le dimanche 17 septembre 2017                                                                          Thinking Processes
                                                                                                                                    Finance & Measures   

Beaucoup d'entre nous ont découvert le Dr Eliyahu Goldratt (1947-2011) - photo dans la bannière - et la Théorie des Contraintes en lisant "Le But" traduit dans 35 langues, et dont plus de 5 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde depuis sa première parution en 1984.

Ce roman industriel (business novel) présente sous une forme attractive une partie des concepts absolument nouveaux et révolutionnaires développés par Eliyahu Goldratt, Physicien et Docteur en philosophie - donc parfaitement illégitime a priori - sur le management des organisations, la mesure des performances et le processus d'amélioration continue qui découle de la gestion de la contrainte qui existe dans tout système organisé de ressources interdépendantes.

Des ressources (des machines, des hommes, des services,etc.) sont interdépendantes dès lors que leur utilisation se fait chronologiquement : le produit ou le service doit d'abord être traité par la ressource A avant de passer à la ressource suivante, la ressource B, et ainsi de suite. B dépend de A, C dépend de B, etc.
La variabilité inhérente à tout processus de ce type et l'interdépendance des ressources créent un comportement de l'ensemble qui échappe à notre intuition.

Goldratt a découvert qu'il était possible d'optimiser la performance d'un tel système en mettant en place un processus continu, en cinq étapes, centré sur le contrôle et l'optimisation de la ressource la plus " faible " du système, la contrainte.

L'analogie entre un système de ressources interdépendantes et le comportement d'une chaîne permet de comprendre le raisonnement suivi. En effet, si une chaîne doit céder, c'est sur son maillon le plus faible.

Il est donc important de veiller à le renforcer, et il est inutile de renforcer les autres maillons de la chaîne avant de l'avoir fait.

Ce renforcement du maillon faible, la contrainte, finira par faire qu'un autre maillon de la chaîne deviendra le plus faible. La contrainte du système se sera déplacée. C'est sur cette nouvelle contrainte qu'il conviendra alors de se focaliser.
Cette découverte l'a amené à associer à ce processus d'optimisation un système de mesure de la performance qui fait litière des systèmes traditionnels du monde de la comptabilité par les coûts (Cost Accounting) au profit d'une comptabilité originale, la comptabilité du Throughput (Throughput Accounting).

Goldratt a justifié ce concept en remarquant avec d'autres que l'optimum global d'un système n'était jamais la somme des optimums locaux.  Autrement dit, il ne sert à rien d'améliorer ou d'optimiser la performance d'une ressource qui n'est pas la contrainte, sauf si cette amélioration contribue à protéger la contrainte. C'est même, le plus souvent, un gaspillage contre-productif.

Devant les difficultés et les freins rencontrés à la diffusion et à la compréhension de ses idées, Goldratt et quelques uns de ses disciples, ont mis au point et formalisés au début des années 90,  les Thinking Processes - traduits par " processus pour penser " - qui forment un ensemble original d'outils logiques destinés à résoudre des problèmes complexes. Il leur a ajouté depuis 2002 les Strategic & Tactics Trees, arbres génériques présentant la solution TOC pour un secteur de l'industrie ou du commerce. 

Il a en outre élargi les applications de la Théorie des Contraintes à l'ensemble des spécialités managériales : outre son application originelle à la gestion de production, la Théorie des Contraintes peut être utilisée pour la gestion de projets (Critical Chain), la Supply Chain, la Distribution, le Marketing et la Vente, les Services du secteur lucratif (banque) ou non lucratif (hôpitaux), l'éducation, etc.

Outre le But, quelques livres ont été traduits en français (principalement ceux de Goldratt). Il existe aujourd'hui plus de deux cent ouvrages consacrés à la TOC, des centaines de sources d'information sur le web, principalement en anglais, des livres, des thèses, des podcasts, des CD audios et vidéos, un film "The Goal" (45 mn) qui se veut une version plus complète de la solution présentée dans le livre.

haut de page


Copyright © 2017. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSContactez l'auteur à jhgrossard@theoriedescontraintes.fr